26. Juni 2020
0

slowUp Basel-Dreiland n’aura pas le lieu le 20 septembre 2020 !

En raison de la pandémie de coronavirus, l’événement slowUp Basel-Dreiland ne pourra pas se tenir le 20 septembre 2020. En l’absence de date de remplacement, le prochain slowUp Basel-Dreiland devrait avoir lieu l’année prochaine, le 19 septembre 2021.

En Allemagne, les grands rassemblements sont interdits jusqu’au 31 octobre 2020. En Suisse, seuls les événements rassemblant 1 000 personnes au maximum sont autorisés jusqu’à fin août et il est probable que les conditions d’organisation de grands événements demeureront très restrictives par la suite. Pour ce qui est de la France, on peut s’attendre à des limitations semblables.
Pour cette raison, le slowUp Basel-Dreiland du 20 septembre 2020 ne pourra pas avoir lieu. « Cette décision est fort regrettable et nous avons espéré jusqu’au dernier moment que cette rencontre trinationale majeure pourrait se dérouler malgré tout », déplore le Dr. Manuel Friesecke, Président de slowUp Basel-Dreiland.

Un report cette année ou un changement d’itinéraire (limité par exemple à la Suisse) ne sont pas envisageables, car les efforts de planification et de mise en œuvre seraient trop importants. Un circuit limité à un seul pays n’est pas possible, tant sur le plan topographique que sur le plan de la circulation. En outre, slowUp Basel-Dreiland est un événement trinational transfrontalier : la planification, la mise en œuvre et la participation communes des trois pays à cet événement constituent un élément central de slowUp Basel-Dreiland des deux côtés du Rhin. Par conséquent, son organisation n’a de sens qu’à condition de réunir les trois pays. Nous demeurons ainsi fidèles à notre mot d’ordre : « gemeinsam en route – ensemble unterwegs » même en temps de crise.

Au niveau financier, l’annulation représente une perte considérable pour l’association slowUp Basel-Dreiland. De fait, slowUp Basel-Dreiland ne pourra se poursuivre en 2021 que grâce à la solidarité des sponsors et de nombreux cantons et communes.

La crise actuelle montre par ailleurs que la vente de vignettes aux participants (à hauteur de CHF/€ 5.-) introduite il y a deux ans est juste et indispensable pour garantir l’avenir de slowUp.

Les responsables de slowUp Basel-Dreiland remercient toutes les parties prenantes pour le travail déjà réalisé en amont et leur implication sans faille, ainsi que la population pour sa compréhension face à la décision prise.